Quel avenir pour la réalité virtuelle ?

avenir de la réalité virtuelle

Alors qu’elle laissait entrevoir un avenir radieux aux possibilités multiples, la réalité virtuelle est revenue à la réalité en 2018, avec un bilan plutôt négatif au niveau des ventes, loin des objectifs avancés par des entreprises comme Facebook qui annonçaient vouloir ouvrir l’accès à cette technologie à près d’un milliard de personnes.

Aujourd’hui, même si il reste visiblement du chemin à parcourir, les espoirs sont loins d’avoir disparu. Il semblerait que la VR ait déjà besoin de se réinventer pour mieux s’insérer dans une société qui n’évolue pas suffisamment vite, et il est l’heure de dresser un premier bilan sur les réelles perspectives d’avenir qui s’ouvrent pour la réalité virtuelle.

Les casques VR se placent sur un marché qui reste encore bien trop exclusif, et il faudra sans doute trouver des solutions pour ouvrir plus rapidement cette technologie au grand public. Petit tour d’horizon des différentes applications possibles de la réalité virtuelle à l’horizon 2020.

Réinventer le divertissement tout en restant accessible

Il n’est plus question de remettre en cause les nombreux avantages qui peuvent être proposés par la réalité virtuelle en matière d’expérience immersive et ludique. Regarder un film et plonger dans un environnement au travers d’un casque VR, cela procure des sensations exceptionnelles à l’utilisateur. Cette technologie offre la possibilité de tourner la tête à souhait et de se sentir vraiment immergé et impliqué tout au long de l’expérience.

L’arrivée de la 5G et le développement rapide et permanent de nouvelles technologies laissent entrevoir de formidables opportunités pour proposer des formes de divertissement qui valent vraiment le détour. Des vidéos à 360° en haute qualité et sans temps de chargement, accessibles directement depuis n’importe quel endroit, voilà de quoi faire rêver même les cinéphiles les plus aguerris.

Le gaming, un secteur plus que jamais porteur

Les jeux vidéos spécialement conçus pour être joués en réalité virtuelle se sont multipliés ces dernières années. Plus intéressant encore, certains jeux vidéos considérés comme des triple A se sont même essayés à la réalité virtuelle. On pourra citer un jeu comme Skyrim VR, mis sur le marché en 2017, qui propose de revivre l’intégralité du jeu original dans une ambiance plus immersive, avec l’aide d’un casque. Il faut dire que les différents casques orientés gaming comme l’Oculus Rift ont offert un support idéal aux créateurs de jeux vidéos.

Aujourd’hui rachetée par Facebook, L’entreprise Oculus Rift tend à s’ouvrir au joueur occasionnel, et prône des valeurs de partage et de collaboration. Le développement du streaming, la simplicité d’utilisation, l’ajout de fonctionnalités interactives et l’utilisation des réseaux sociaux font déjà partie des piliers qui soutiennent le développement constant de l’industrie VR.

Il ne faut pas négliger non plus le rôle des influenceurs, nombreux sur les plateformes de streaming comme Twitch et Youtube, et qui jouent un rôle crucial dans la diffusion de cette technologie. Avec des innovations comme le eye tracking et le développement des jeux collaboratifs en multijoueur, on peut affirmer que le gaming VR a encore de belles années devant lui.

Vers un changement de business model ?

Mais la réalité virtuelle doit se poser de sérieuses questions, notamment au niveau de sa distribution. Allons-nous assister prochainement à un changement drastique de business model dans l’industrie ? Après l’échec commercial de la vente des casques VR, les entreprises vont-elles se tourner vers de nouvelles solutions pour rendre plus accessible la réalité virtuelle ? Faudra-il changer définitivement de supports pour enfin devenir rentable ?

Même en 2019, le marché est encore trop exclusif et les prix restent bien trop élevés pour justifier l’achat de certains casques VR. De plus, la technologie pas encore maîtrisée sur tous les points offre un autre argument aux sceptiques, qui se placent dans une position d’attente et se disent qu’ils achèteront leur matériel quand la qualité se sera améliorée.

L’industrie de la réalité virtuelle a bien pris conscience de ce blocage, et cherche désormais à se renouveler pour proposer des expériences immersives sous d’autres formes.

Fin 2018, on dénombrait déjà plus de 8000 salles d’aventures en réalité virtuelle, une nouvelle mode qui commence même à s’implanter sérieusement en France, et qui permet aux consommateurs de vivre des expériences uniques sans avoir à débourser des sommes folles dans l’achat de matériel. Le storytelling se développe et les expériences vidéoludiques se diversifient, liant la VR avec la réalité.

Beaucoup d’acteurs ont également compris que l’achat est parfois difficile pour des consommateurs aux budgets limités, et nous parlons ici aussi bien des particuliers que des entreprises. De nouvelles entreprises se développent et se spécialisent pour faciliter la location de casques de réalité virtuelle. Une autre manière de rendre cette technologie accessible à tous.

Les idées pour rendre plus accessible la réalité virtuelle dans le divertissement n’ont pas encore toutes été exploitées, et on devrait continuer à assister dans les années qui viennent à une petite ruée vers l’or pour développer de nouveaux concepts.

De nouvelles possibilités d’application pour les entreprises ?

La réalité virtuelle ne se destine pas seulement au divertissement, loin de là. La technologie VR offre notamment de nouveaux outils pour repenser la communication interne des entreprises et améliorer l’expérience client dans de nombreux secteurs.

Les possibilités d’exposition et de présentation des produits sont nombreuses, et la réalité virtuelle permet de proposer une immersion totale pour se projeter dans quelque chose qui n’existe pas encore. Un professionnel du bâtiment pourra par exemple présenter plus aisément un nouveau projet d’architecture à ses collaborateurs ou à ses clients.

Il sera également possible d’imaginer des présentations interactives pour les consommateurs. Le secteur de l’immobilier est d’ailleurs en avance sur le sujet, et certaines agences immobilières proposent d’ores et déjà des visites de biens en réalité virtuelle à leurs clients, pour leur permettre de découvrir des logements à distance de manière ludique et souvent plus documentée.

Le grand intérêt de la réalité virtuelle augmentée est en effet de pouvoir proposer de visiter des lieux réels avec plus d’informations à la demande.

Miser sur la formation pour apporter une réelle valeur ajoutée ?

L’autre grand domaine d’application de la réalité virtuelle est celui de la formation. Il présente d’ailleurs un fort enjeu de développement dans de nombreux secteurs, notamment pour les métiers techniques qui nécessitent beaucoup de mises en situation. Au delà de son aspect visuel et ludique, la VR offre surtout la possibilité d’apprendre par la pratique.

On peut déjà entrevoir la possibilité de former un pilote d’avion en réalité virtuelle en lui proposant des conditions réelles de vol reproduites à l’identique. Une immersion totale en toute sécurité pour les jeunes en formation.

La médecine se modernise également grâce au développement de ces technologies. Des logiciels développés spécialement pour les professionnels du secteur offrent la possibilité de se promener dans des environnements médicaux virtuels en 3D, reproduits à 360° et basés sur des enregistrements audios et des données réelles.

En France, un simulateur d’urgences médicales a récemment été développé par l’entreprise SimforHealth. Il permet aux urgentistes d’apprendre en pratiquant directement au travers de différents scénarios concrets, sans conséquences sur le monde réel. Un avantage indéniable.

Notons également qu’une nouvelle technologie développée par Kinequantum permet de reproduire virtuellement des séances de kinésithérapie, en guidant le patient tout au long de la démarche. Au delà de l’autonomie que cela procure, ce type de technologie permet surtout de récolter des données concrètes et de pouvoir effectuer un suivi à distance sur la santé du patient. En médecine, la VR ne se destine donc pas uniquement au professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *