Onboarding : fidélisez vos nouveaux collaborateurs dès le départ

Onboarding

« Si vous prenez soin de vos employés, ils prendront soin de votre entreprise. » Cette citation de l’entrepreneur britannique Richard Branson résume les avantages de la fidélisation de vos collaborateurs.

Un salarié engagé aux projets de la société met sa passion en contribution au développement du groupe. En revanche, le désengagement constitue une perte pour l’entreprise, tant en matière de temps que de rentabilité. Une étude d’Oxford Economics révèle que le départ d’un collaborateur coûte en moyenne 30 000 euros à la société. Ce montant inclut les frais directs liés au départ et les coûts relatifs au recrutement. Frais administratifs, primes de cooptation, sélection et entretiens… la liste est longue.

Avant le départ effectif, le fait d’être désengagé entraîne souvent une baisse de la productivité et de la qualité de production. Le transfert de savoir-faire entre celui qui quitte le groupe et son remplaçant ne pourrait se réaliser à 100 %, malgré la performance des outils de partage de connaissances. Selon Bersin by Deloitte, 22 % du turnover survient dans les 45 premiers jours suivant l’embauche. Fidéliser les collaborateurs dès le début devient alors un véritable défi à relever pour les entreprises.

Fidélisation des salariés : une valeur et une culture à inculquer

Si l’on se fie aux divers sondages relatifs aux sources de motivation des travailleurs, le système de rémunération se trouve toujours dans la liste. Pourtant, en se focalisant sur le montant inscrit en bas de la fiche de paie, la décision de partir est assurée au cas où un concurrent propose plus. Le lien doit alors être plus fort qu’une question de salaires. La reconnaissance au travail figure également parmi les attentes à ne pas négliger. Fidéliser les collaborateurs relève de plusieurs plans et se construit tout au long de l’expérience du salarié dans la vie sociale. La valeur et la culture d’entreprise s’impliquent fortement dans le processus.

Onboarding : première étape de la fidélisation des collaborateurs

À titre de rappel, l’onboarding correspond au processus d’accompagnement des nouveaux collaborateurs lors de leurs arrivées au sein de l’entreprise. Il vise à introduire les recrues aux dimensions sociales de leurs nouveaux lieux de travail et aux attentes de leurs postes. Soigner cette étape initiale permet de réduire considérablement le turnover.

Au moment de leur intégration, les fraîches recrues ont besoin d’être accompagnées et encadrées. Cela englobe la présentation générale de la société et de son organisation ainsi que les questions administratives. La première impression des nouveaux collaborateurs sur l’équipe et sur l’environnement de travail impacte beaucoup l’intégration. Avec un processus onboarding efficace, il y a 58 % de chance que le salarié veuille rester 3 ans voire plus dans la société.

Mettre en place un programme d’intégration convenable pour fidéliser dès le début

L’intégration de la nouvelle recrue ne se cantonne pas à son orientation et à la découverte de l’environnement physique. Il s’agit d’un processus multidimensionnel, allant de la sélection du salarié à la fin de sa période d’essai, voire de sa première année.

 

  • Une meilleure expérience d’intégration grâce aux outils adaptés

Pour être efficace et répondre aux besoins des nouvelles recrues, la solution onboarding rh doit inclure des outils innovants. Un logiciel de gestion de compétences s’avère incontournable. En vue d’automatiser les tâches importantes, l’équipe a recours à des plateformes de gestion automatique. Ces outils mis en place empêchent les nouveaux collaborateurs de se noyer sous une pile de papiers le premier jour. Ils introduisent vers des plateformes aux contenus conviviaux tels que des messages de bienvenue. Pour une meilleure expérience, les supports digitaux facilitent la communication entre l’équipe rh et les salariés.

 

  • Fidélisation à travers les possibilités de formation et de montée en compétence

Un salarié sans aucune possibilité évolutive ne saura rester fidèle à l’entreprise. Il faut alors mettre en place un système de formation aboutissant à des évaluations et des promotions. De nos jours, le Learning Management System devient courant pour faciliter les formations au sein de l’entreprise et les rendre plus interactives.

 

  • Un meilleur cadre de travail

Outre les outils innovants en matière de gestion rh et de formation, autant d’idées optimisent le cadre de travail pour le bien-être de l’équipe. Réaménager les bureaux, créer des activités et des jeux en interne, organiser un team building… contribuent à la fidélisation des recrues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *