Les 5 points clès du coaching manager

coaching en entreprise

Intermédiaire privilégié entre les dirigeants et les employés, le manager joue un rôle primordial au sein de toute entreprise. L’efficacité des équipes et de facto la productivité de la structure qui l’emploie, dépendent grandement de la richesse des ressources qui lui sont propres. Il apparaît donc indispensable que ce dernier puisse, au besoin, bénéficier d’un suivi particulier, et ce, aux fins d’améliorer ses capacités managériales. Ledit suivi a pour nom coaching de manager ou coaching managérial.

Notre article servira à vous présenter les 5 piliers qui gouvernent cette discipline particulière.

L’écoute : la base du coaching managérial

Comme pour le psychologue, l’écoute constitue l’étape première dans le processus d’aide ou d’appui dirigé par le coach de manager. En somme pour aider son interlocuteur, le coach de manager devra donc, dans un premier temps, accueillir les appréhensions, les questionnements et les doutes de son client.

Tout cela sans émettre le moindre jugement, car l’espace qu’il offre au manager est un espace de libération et de ressourcement. La démarche ainsi enclenchée a pour but de permettre au coach ou à la structure qui l’emploie de clairement exprimer une demande et de facto de donner au coach la possibilité de prendre la mesure de la tâche qui lui incombe et de débuter une réflexion sur les stratégies envisageables pour réussir son entreprise.

L’accompagnement vers la prise de décision

Une fois la demande exprimée, le coach se doit de fixer un certain nombre d’objectifs clairs. Ces derniers serviront de boussole pour le manager.

Le but ici est non pas de le conduire directement à la prise de décision, à la réaction, mais de l’amener à prendre conscience des carences qui sont les siennes face au défi qu’il se doit de relever, et de l’accompagner dans le choix de la stratégie adéquate pour mener sa quête à bien. La démarche semble peut-être abstraite, mais le moins que l’on puisse dire est qu’elle est d’une efficacité remarquable.

L’amenuisement de la pression

Comme tout être humain, le manager voit ses prises de décisions être irrémédiablement parasitées par ses doutes et ses états d’âme. Or, sa profession lui exige d’être performant et objectif en toute circonstance, en particulier face à la pression.

Car son attitude compte grandement dans la productivité de l’équipe qu’il encadre. Le coaching de manager vient atténuer cette propension à céder, à fléchir face à la pression et à garantir une prise de décision objective. Mais ce n’est pas tout.

Le partage d’expérience : l’autre clé du coaching managérial

Entretenir, le long de plusieurs séances, des discussions avec un coach certifié, a de nombreux avantages.

Cela permet, entre autres, au manager de profiter de la riche expérience d’un individu ayant été confronté, par l’intermédiaire des nombreux clients qu’il a eu à coaché, à une multiplicité de situations aussi diverses que complexes. Cet échange a pour conséquence, l’élargissement de la vision du manager et l’éclosion de stratégies innovantes.

Le dévouement et la patience : des qualités indispensables pour un coach de manager

La méthode et l’expertise sont, certes, incontournables, mais dénuées de patience et de dévouement, elles sont vaines. Le bon coach de manager doit donc, pour satisfaire ses clients, ajouter à son bagage professionnel un certain nombre de qualités humaines.

Pour cause, le coaching de manager est avant tout une relation entre deux individus. Cette dernière se doit ainsi d’être la plus cordiale possible pour que les objectifs visés soient facilement atteints.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *