Fermeture temporaire : 5 choses à faire avant de fermer son commerce

fermeture de commerce

Vous devez fermer boutique pendant quelques temps ? Voici la checklist complète pour ne rien oublier et faire en sorte que la fermeture temporaire de votre commerce se passe bien.

1 – Gérer la situation de vos salariés

Votre priorité lors de la fermeture de votre commerce doit être de gérer la situation de vos salariés. Les périodes de fermetures prolongées ne sont pas sans conséquences pour eux, et il est important d’effectuer les bonnes démarches administratives afin de leur permettre de toucher une forme de rémunération de substitution le plus vite possible.

<br>
Si votre commerce doit fermer à cause du coronavirus, n’oubliez pas que l’Etat a mis en place des démarches spécifiques pour accorder le statut de chômage technique ou partiel à vos employés. N’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet pour identifier les différentes options qui s’offrent à vous pour concilier la réduction de votre activité et le bien être de vos salariés.

2 – Communiquer auprès de vos clients

Vos clients ont également le droit d’être au courant de la fermeture de votre commerce. Votre communication doit aller dans ce sens. Si vous disposez d’un site internet, ajoutez-y un bandeau en page d’accueil afin de préciser aux visiteurs la durée et la raison de la fermeture. Pareil pour vos réseaux sociaux et vos différents moyens de communication. Mettez également en évidence un message de ce type devant votre boutique physique. Si vos clients sont au courant, cela vous permettra d’accélérer et de faciliter la reprise de votre activité. De plus, cela améliorera votre image auprès de votre clientèle.

Enfin, la disponibilité est un point clé quand il est question de relation client. Si vous avez des commandes en cours ou des demandes d’informations, y répondre doit être pour vous une priorité ! Votre activité doit cesser, c’est un fait. Mais peut-être est-il possible d’offrir à vos clients des solutions alternatives ?

3 – Gérer vos relations avec vos fournisseurs

Pour une reprise de l’activité plus rapide, il vaut mieux ne pas perdre contact avec vos fournisseurs. Mettez-vous donc aussi à jour sur leur situation et ne les perdez pas de vue pendant la crise ! Ce sont eux qui vous aideront à remettre votre commerce sur pied après l’orage. Communiquez avec eux et échangez au sujet de votre relation et des potentiels axes d’améliorations logistiques. En bref, gagnez du temps sur la reprise et restez actif !

4 – Assurer la gestion des stocks

Avant la fermeture de votre magasin, arrangez-vous pour écouler vos stocks dans la mesure du possible. Dans certaines situations imprévisibles, on se retrouve parfois avec beaucoup de marchandises sur les bras, et il est parfois nécessaire de prendre des mesures exceptionnelles pour régler le problème.

Vous pouvez toujours compter sur les soldes pour écouler les stocks, mais ce n’est pas toujours suffisant. Une autre possibilité, est de faire profiter de vos marchandises à des associations caritatives. Si vous vendez des denrées alimentaires ou des vêtements, renseignez-vous. Certains produits de première nécessité sont trop précieux pour être jetés.

5 – Sécuriser votre boutique physique

Les périodes d’absences prolongées offrent aux cambrioleurs une fenêtre de tir très large. Et si vous devez fermer votre boutique, il va de soi que vous n’allez pas être là pendant longtemps. Il est donc nécessaire de mettre en place certains systèmes de protection. ll est notamment vivement conseillé de d’installer une alarme si ce n’est pas déjà le cas pour dissuader les intrus.

Une autre solution est d’ajouter une barrière physique à votre commerce. L’installation d’un rideau métallique permet notamment de sécuriser l’entrée de votre boutique pendant votre absence. C’est une mesure efficace et facile à mettre en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *