Cloud Computing

Cloud Computing

Le cloud computing ou informatique dans les nuagesen français, littéralement l’informatique via Interrnet, est un concept majeur faisant référence à l’utilisation de la mémoire et des capacités de calcul des ordinateurs et des serveurs répartis dans le monde entier, et liés par un réseau, tel Internet. Les utilisateurs ne sont plus propriétaires de leurs serveurs informatiques mais peuvent ainsi accéder de manière évolutive à de nombreux services en ligne sans avoir à gérer l’infrastructure sous-jacente, souvent complexe. Les applications et les données ne se trouvent plus sur l’ordinateur local, mais – métaphoriquement parlant – dans un nuage (Cloud) composé d’un certain nombre de serveurs distants interconnectés au moyen d’une excellente bande passante indispensable à la fluidité du système. L’accès au service se fait par une application standard facilement disponible, la plupart du temps un navigateur web

Apparu au début des années 2000, le concept est une autre forme de Software as a service (SAAS) à la différence que des sites, tels que Facebook par exemple, utilisent les technologies de “cloud computing” de façon invisible pour l’utilisateur alors que la notion de SAAS implique l’utilisation d’une application web bien définie qui elle-même peut d’ailleurs reposer sur une infrastructure de type “cloud computing.

Le concept du cloud computing est comparable à celui de la distribution de l’énergie électrique. La puissance de calcul et de stockage de l’information est proposée à la consommation par des compagnies spécialisées. De ce fait, les entreprises n’ont plus besoin de serveurs propres, mais confient cette ressource à une entreprise qui leur garantirait une puissance de calcul et de stockage à la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *